TextMaker

Paramétrer la police et la taille par défaut

Si vous ne souhaitez pas ouvrir vos documents avec Times New Roman 10 pt mais dans une autre police par défaut, il vous suffit de paramétrer le programme. Faites simplement un clic droit dans la fenêtre de document pour ouvrir le menu contextuel et sélectionnez l’entrée du menu Caractères. Dans la boîte de dialogue « Caractères », vous pouvez à présent choisir vos réglages de police préférés et les définir en tant que réglages par défaut en cliquant sur le bouton Définir par défaut. Dans la boîte de dialogue suivante, choisissez Appliquer à tous les nouveaux documents basés sur le modèle par défaut. À l'avenir, tous les documents basés sur le modèle par défaut utiliseront les paramètres de police sélectionnés.

Définir d'autres options de mise en forme par défaut

Voici comment définir un autre niveau de zoom ou une autre taille de feuille par défaut pour tous vos prochains documents : ouvrez le modèle par défaut Normal.tmvx à l'aide de la commande Fichier | Ouvrir et effectuez les changements souhaités. Enregistrez ensuite le modèle de document. Désormais, ces nouveaux paramètres seront appliqués à tous les documents basés sur ce modèle.

Changer de niveau de zoom à l'aide de la souris

Si votre souris est dotée d'une roulette de défilement, vous pouvez l'utiliser pour changer rapidement le niveau de zoom auquel le document est affiché. Tout en appuyant sur la touche Ctrl de votre clavier, faites tourner la roulette de votre souris vers le haut ou vers le bas.

Utilisez l'espacement entre les paragraphes !

Même si c'est contraignant, n'insérez pas de lignes vides entre les paragraphes. Ayez plutôt recours au réglage d’espacement entre paragraphes en utilisant Espacement avant et Espacement après. Vous trouverez ces options dans les boîtes de dialogue Paragraphe et Style de paragraphe. Faites un clic droit dans la fenêtre de document et choisissez la commande correspondante dans le menu contextuel. L'avantage de l'espacement entre paragraphes est qu'il permet à TextMaker de supprimer des espaces vides superflus en haut et en bas des pages.

Les espaces insécables évitent les retours automatiques à la ligne indésirables

Si vous voulez empêcher que deux mots soient séparés par un renvoi à la ligne ou un saut de page, entrez simplement un "espace insécable" entre ces deux mots. Pour ce faire, tapez simplement Ctrl+Maj+Espace.

Économiser de l'encre lors de l'impression de brouillons

Lors de l'impression de brouillons, l'option Retirer les images est disponible dans la boîte de dialogue d'impression. Votre document sera imprimé plus rapidement et avec moins d'encre car toutes les images seront ignorées.

Utiliser différents bacs à papier

Si la première page de votre document ou chapitre doit être imprimée sur un papier différent du reste, configurez les bacs à papier à l'aide de la mise en page. Pour accéder à cette boîte de dialogue, allez sur l’onglet Disposition du ruban et cliquez sur le petit triangle à droite du libellé de section « Mise en page ».

Partager des modèles de documents

Si vous travaillez au sein d'un réseau local et que l'ensemble des utilisateurs doit avoir accès au même jeu de modèles de documents, il est possible de définir un chemin d'accès aux modèles partagé sous Fichier | Préférences | Fichiers.

Cadres à images et images incorporées

TextMaker vous permet d'insérer des images en tant que cadres ou images incorporées. Les cadres à images sont positionnés de façon absolue sur la page ou par rapport à un paragraphe, tandis que les images incorporées restent simplement le long du paragraphe au niveau duquel elles ont été placées.

Pour convertir une image incorporée déjà insérée en cadre d'image (ou vice-versa), sélectionnez simplement l'image dans TextMaker, appuyez sur le bouton droit de la souris puis sélectionnez la commande Convertir en cadre d'image ou Convertir en objet incorporé.

PlanMaker

Noms de fonctions localisés

Microsoft Excel utilise des noms de fonctions localisés, comme le fait PlanMaker quand vous passez à une autre interface utilisateur que l'anglais. Par exemple, la fonction de somme se nomme SUM en anglais, SOMME en français, SUMA en espagnol et Сумм en russe.

Le manuel d'utilisation anglais de PlanMaker ne reprenant que les noms de fonctions en anglais, il est possible que vous deviez rechercher les noms de fonctions localisés. Ce fichier PlanMaker .pmd contient un renvoi à toutes les fonctions de PlanMaker.

Insérer la date et l'heure actuelles

Question : comment puis-je insérer la date ou l'heure actuelle dans une feuille de calcul ? Je ne souhaite pas utiliser les fonctions AUJOURDHUI() et MAINTENANT() parce qu'elles sont mises à jour automatiquement.

Réponse : appuyez sur Ctrl+. pour la date et Ctrl+Maj+. pour l'heure.

Changer de niveau de zoom à l'aide de la souris

Si vous travaillez avec une souris dotée d'une roulette de défilement, vous pouvez l'utiliser pour changer rapidement le niveau de zoom auquel les feuilles de calcul sont affichées. Tout en appuyant sur la touche Ctrl de votre clavier, faites tourner la roulette de votre souris vers le haut ou vers le bas.

Différentes devises dans un document

Contrairement à d'autres tableurs, PlanMaker vous permet d'utiliser autant de devises que vous le souhaitez dans chaque document.

Pour afficher une valeur numérique en tant que valeur monétaire, sélectionnez les cellules à mettre en forme, faites un clic droit sur la zone sélectionnée et choisissez l’entrée Cellule dans le menu contextuel. Dans la boîte de dialogue qui apparaît alors, sélectionnez le format numérique Devise et choisissez la monnaie désirée (par ex., euro, sFr, dollar US, etc.).

Il est également possible de simplement saisir un nombre et un symbole de devise. Par exemple, si vous tapez € 42 ou 19,50 € dans une cellule, PlanMaker reconnaît automatiquement qu'il s'agit d'un montant en euros et le met en forme dans le format de devise « € ».

Grouper deux colonnes en une seule

Question : j'ai une feuille de calcul comprenant des indicatifs régionaux (par exemple 123) dans la colonne A et des numéros de téléphone (par exemple 456-7890) dans la colonne B. Comment puis-je les grouper en une seule colonne de façon à obtenir "123-456-7890" ?

Réponse : saisissez la formule =A1&"-"&B1 dans la cellule C1, copiez cette formule dans les cellules du dessous autant de fois qu'il existe de numéros de téléphone.

De cette façon, vous aurez des numéros de téléphone complets, mais uniquement en tant que formules. Pour en faire des valeurs littérales, sélectionnez les nouvelles formules puis copiez-les dans le presse-papiers à l'aide de Accueil | Copier. Conservez la sélection puis exécutez la commande Accueil | Coller | Coller les valeurs. Votre feuille de calcul contient à présent les numéros de téléphone en tant que valeurs littérales.

Installation portable

FreeOffice pour Windows

Si vous voulez emporter FreeOffice pour Windows et d'importants documents, vous avez la possibilité de copier FreeOffice sur une clé USB. Vous pourrez ensuite utiliser FreeOffice à partir de la clé USB sur tout ordinateur Windows (sur un PC autre que le vôtre ou un ordinateur public par ex.). Une fois que vous aurez déconnecté la clé USB, aucune trace de FreeOffice ne restera sur le PC.

Comment ça marche :

  1. Installez FreeOffice sur le disque dur interne de votre ordinateur habituel. Ceci vous permet de travailler normalement avec les applications, sans besoin de clé USB.
  2. Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows puis sélectionnez Programmes > SoftMaker FreeOffice 2018 > Outils > Installer SoftMaker FreeOffice sur une clé USB.
  3. Suivez les indications fournies de façon à ce que le programme copie le dossier complet de FreeOffice ainsi que le dossier complet Mes documents\SoftMaker sur votre clé USB. Ceci vous permettra d'accéder aux fichiers du programme FreeOffice ainsi qu'à l'ensemble de vos documents et paramètres depuis Mes documents\SoftMaker sur la clé USB.

Une fois l'opération terminée, votre clé USB contient une copie entièrement fonctionnelle de FreeOffice qui ne s'inscrit pas dans Windows ainsi que la totalité de vos documents et les fichiers de configuration.

Pour lancer un des programmes, ouvrez le dossier FreeOffice figurant sur la clé USB puis cliquez sur le programme que vous souhaitez exécuter (TextMaker.exe ou PlanMaker.exe par exemple).

FreeOffice pour Linux

Il est également possible d'exécuter FreeOffice pour Linux depuis une clé USB. Comment ça marche :

  1. Installez FreeOffice sur le disque dur interne de votre PC sous Linux. Ceci vous permet de travailler normalement avec FreeOffice, sans besoin de clé USB.
  2. Créez un dossier sur la clé USB puis copiez le contenu du dossier de l'application FreeOffice (par exemple, /usr/share/freeoffice2018) vers ce dossier :
  3.             mkdir /media/disk/freeoffice (remplacez /media/disk par le chemin de votre clé USB)
                cd /usr/share/freeoffice2018
                cp -Rv * /media/disk/freeoffice (remplacez /media/disk par le chemin de votre clé USB)
    
  4. Dans le nouveau dossier créé sur votre clé USB, créez un fichier nommé portable.txt. Son contenu n'a pas d'importance :
  5.             cd /media/disk/freeoffice (remplacez /media/disk par le chemin de votre clé USB)
                touch portable.txt

    Le fichier portable.txt n'est qu'un « fichier de marquage » qui indique à FreeOffice qu'il doit être exécuté en mode portable sans laisser de fichiers de configuration sur le système d'exploitation hôte.

  6. Ensuite, lancez TextMaker :
  7.             ./textmaker

    TextMaker crée alors deux dossiers :

                /media/disk/freeoffice/SoftMaker – pour les documents et les modèles
                /media/disk/freeoffice/.softmaker – pour les fichiers de configuration

    TextMaker installe ensuite ses modèles de documents par défaut et ses fichiers de configuration dans ces dossiers. L'installation peut prendre 30 secondes. À l'issue de l'installation, TextMaker démarre.

    Il est maintenant possible, au besoin, de copier d'autres documents et modèles sur la clé. Placez les documents dans /media/disk/freeoffice/SoftMaker, et les modèles dans /media/disk/freeoffice/SoftMaker/Templates 2018.

  8. Pour lancer un des programmes, ouvrez le dossier FreeOffice figurant sur la clé USB puis double-cliquez sur le programme que vous souhaitez exécuter (textmaker, planmaker ou presentations).

Linux

Installation de FreeOffice 2018 pour Linux

Les applications de SoftMaker FreeOffice 2018 pour Linux existent en versions 32 bits et 64 bits, ce qui les rend compatibles aussi bien avec Linux 32 bits (x86, 686) qu’avec Linux 64 bits (x86_64, amd64).

Nous testons SoftMaker FreeOffice avec les versions actuelles des distributions suivantes, et nous recommandons d’opter pour l’une d’entre elles :

  • Debian
  • Ubuntu
  • Linux Mint
  • openSUSE
  • Fedora

 


Télécharger

Systèmes Linux 32 bits

Systèmes Linux 64 bits

 


Installation sous Ubuntu et Linux Mint

Pour installer SoftMaker FreeOffice, il suffit de double-cliquer sur le package d’installation DEB.

Paramétrage des mises à jour automatiques sous Ubuntu et Linux Mint

SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel DEB suivant :

http://shop.softmaker.com/repo/apt

Vous pouvez configurer votre système pour qu’il utilise ce référentiel en installant d'abord SoftMaker FreeOffice comme expliqué plus haut, puis en ouvrant un interpréteur de commandes ou une fenêtre de terminal afin d’y saisir la commande qui suit :

sudo /usr/share/freeoffice2018/add_apt_repo.sh

Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

 


Installation sous Debian

Sous Debian, il est préférable d’installer SoftMaker FreeOffice en ligne de commande.

Sous Debian 32 bits, ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez les commandes suivantes :

su
apt-get update
dpkg -i softmaker-freeoffice-2018_931-01_i386.deb
apt-get install -f

Sous Debian 64 bits, ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez les commandes suivantes :

su
apt-get update
dpkg -i softmaker-freeoffice-2018_931-01_amd64.deb
apt-get install -f

Configuration des mises à jour automatiques sous Debian

SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel DEB suivant :

http://shop.softmaker.com/repo/apt

Vous pouvez configurer votre système pour qu'il utilise ce référentiel en installant tout d’abord SoftMaker FreeOffice de la façon décrite plus haut, puis en ouvrant une fenêtre de shell ou de terminal et en saisissant les commandes suivantes :

su
/usr/share/freeoffice2018/add_apt_repo.sh

Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

su
apt-get update
apt-get upgrade

 


Installation sous Fedora

Les packages d’installation RPM sont signés numériquement par SoftMaker. Avant d’installer SoftMaker FreeOffice, il est recommandé de télécharger notre clé GPG publique et l’importer. Ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez la commande suivante :

sudo rpm --import linux-repo-public.key

Si vous ignorez cette étape, vous aurez toujours la possibilité d’installer les packages RPM SoftMaker, mais vous devrez appuyer sur Ignorer lorsque vous serez averti au sujet de la clé GPG manquante.

Installez alors SoftMaker FreeOffice en double-cliquant sur le package d’installation RPM.

Configuration des mises à jour automatiques sous Fedora

SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel RPM suivant :

http://shop.softmaker.com/repo/rpm

Vous pouvez configurer votre système pour qu’il utilise ce référentiel en installant d'abord SoftMaker FreeOffice comme expliqué plus haut, puis en ouvrant un interpréteur de commandes ou une fenêtre de terminal afin d’y saisir la commande qui suit :

sudo /usr/share/freeoffice2018/add_rpm_repo.sh

Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

Si vous utilisez yum :

sudo yum update

Si vous utilisez dnf :

sudo dnf upgrade

 


Installation sous openSUSE

Les packages d’installation RPM sont signés numériquement par SoftMaker. Avant d’installer SoftMaker FreeOffice, il est recommandé de télécharger notre clé GPG publique et l’importer. Ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez la commande suivante :

sudo rpm --import linux-repo-public.key

Si vous ignorez cette étape, vous aurez toujours la possibilité d’installer les packages RPM SoftMaker, mais vous devrez appuyer sur Ignorer lorsque vous serez averti au sujet de la clé GPG manquante.

Installez ensuite SoftMaker FreeOffice en faisant un clic droit sur le package d’installation RPM et en choisissant « Installer ou supprimer le programme ».

Configuration des mises à jour automatiques sous openSUSE

SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel RPM suivant :

http://shop.softmaker.com/repo/rpm

Vous pouvez configurer votre système pour qu’il utilise ce référentiel en installant d'abord SoftMaker FreeOffice comme expliqué plus haut, puis en ouvrant un interpréteur de commandes ou une fenêtre de terminal afin d’y saisir la commande qui suit :

sudo /usr/share/freeoffice2018/add_rpm_repo.sh

Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

Si vous utilisez zypper :

sudo zypper update

Si vous utilisez yum :

sudo yum update

Si vous utilisez dnf :

sudo dnf upgrade

Si vous avez activé les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez ignorer cette étape, puisque Linux mettra SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement pour vous.

 


Installation sous d’autres systèmes

Si votre système n’est pas mentionné ici et que vous n’arrivez pas à lancer l’installation à l’aide des instructions données plus haut, vous pouvez installer SoftMaker FreeOffice en utilisant nos packages d’installation .tgz.

Selon votre système, téléchargez le package d’installation .tgz 32 bits ou 64 bits. Décompressez-le et désarchivez-le, puis exécutez le script d’installation dans :

Si vous utilisez un système Linux 32 bits :

tar xvzf softmaker-freeoffice-2018-931-i386.tgz
./installfreeoffice

Si vous utilisez un système Linux 64 bits :

tar xvzf softmaker-freeoffice-2018-931-amd64.tgz
./installfreeoffice
  • TextMaker

    Paramétrer la police et la taille par défaut

    Si vous ne souhaitez pas ouvrir vos documents avec Times New Roman 10 pt mais dans une autre police par défaut, il vous suffit de paramétrer le programme. Faites simplement un clic droit dans la fenêtre de document pour ouvrir le menu contextuel et sélectionnez l’entrée du menu Caractères. Dans la boîte de dialogue « Caractères », vous pouvez à présent choisir vos réglages de police préférés et les définir en tant que réglages par défaut en cliquant sur le bouton Définir par défaut. Dans la boîte de dialogue suivante, choisissez Appliquer à tous les nouveaux documents basés sur le modèle par défaut. À l'avenir, tous les documents basés sur le modèle par défaut utiliseront les paramètres de police sélectionnés.

    Définir d'autres options de mise en forme par défaut

    Voici comment définir un autre niveau de zoom ou une autre taille de feuille par défaut pour tous vos prochains documents : ouvrez le modèle par défaut Normal.tmvx à l'aide de la commande Fichier | Ouvrir et effectuez les changements souhaités. Enregistrez ensuite le modèle de document. Désormais, ces nouveaux paramètres seront appliqués à tous les documents basés sur ce modèle.

    Changer de niveau de zoom à l'aide de la souris

    Si votre souris est dotée d'une roulette de défilement, vous pouvez l'utiliser pour changer rapidement le niveau de zoom auquel le document est affiché. Tout en appuyant sur la touche Ctrl de votre clavier, faites tourner la roulette de votre souris vers le haut ou vers le bas.

    Utilisez l'espacement entre les paragraphes !

    Même si c'est contraignant, n'insérez pas de lignes vides entre les paragraphes. Ayez plutôt recours au réglage d’espacement entre paragraphes en utilisant Espacement avant et Espacement après. Vous trouverez ces options dans les boîtes de dialogue Paragraphe et Style de paragraphe. Faites un clic droit dans la fenêtre de document et choisissez la commande correspondante dans le menu contextuel. L'avantage de l'espacement entre paragraphes est qu'il permet à TextMaker de supprimer des espaces vides superflus en haut et en bas des pages.

    Les espaces insécables évitent les retours automatiques à la ligne indésirables

    Si vous voulez empêcher que deux mots soient séparés par un renvoi à la ligne ou un saut de page, entrez simplement un "espace insécable" entre ces deux mots. Pour ce faire, tapez simplement Ctrl+Maj+Espace.

    Économiser de l'encre lors de l'impression de brouillons

    Lors de l'impression de brouillons, l'option Retirer les images est disponible dans la boîte de dialogue d'impression. Votre document sera imprimé plus rapidement et avec moins d'encre car toutes les images seront ignorées.

    Utiliser différents bacs à papier

    Si la première page de votre document ou chapitre doit être imprimée sur un papier différent du reste, configurez les bacs à papier à l'aide de la mise en page. Pour accéder à cette boîte de dialogue, allez sur l’onglet Disposition du ruban et cliquez sur le petit triangle à droite du libellé de section « Mise en page ».

    Partager des modèles de documents

    Si vous travaillez au sein d'un réseau local et que l'ensemble des utilisateurs doit avoir accès au même jeu de modèles de documents, il est possible de définir un chemin d'accès aux modèles partagé sous Fichier | Préférences | Fichiers.

    Cadres à images et images incorporées

    TextMaker vous permet d'insérer des images en tant que cadres ou images incorporées. Les cadres à images sont positionnés de façon absolue sur la page ou par rapport à un paragraphe, tandis que les images incorporées restent simplement le long du paragraphe au niveau duquel elles ont été placées.

    Pour convertir une image incorporée déjà insérée en cadre d'image (ou vice-versa), sélectionnez simplement l'image dans TextMaker, appuyez sur le bouton droit de la souris puis sélectionnez la commande Convertir en cadre d'image ou Convertir en objet incorporé.

  • PlanMaker

    Noms de fonctions localisés

    Microsoft Excel utilise des noms de fonctions localisés, comme le fait PlanMaker quand vous passez à une autre interface utilisateur que l'anglais. Par exemple, la fonction de somme se nomme SUM en anglais, SOMME en français, SUMA en espagnol et Сумм en russe.

    Le manuel d'utilisation anglais de PlanMaker ne reprenant que les noms de fonctions en anglais, il est possible que vous deviez rechercher les noms de fonctions localisés. Ce fichier PlanMaker .pmd contient un renvoi à toutes les fonctions de PlanMaker.

    Insérer la date et l'heure actuelles

    Question : comment puis-je insérer la date ou l'heure actuelle dans une feuille de calcul ? Je ne souhaite pas utiliser les fonctions AUJOURDHUI() et MAINTENANT() parce qu'elles sont mises à jour automatiquement.

    Réponse : appuyez sur Ctrl+. pour la date et Ctrl+Maj+. pour l'heure.

    Changer de niveau de zoom à l'aide de la souris

    Si vous travaillez avec une souris dotée d'une roulette de défilement, vous pouvez l'utiliser pour changer rapidement le niveau de zoom auquel les feuilles de calcul sont affichées. Tout en appuyant sur la touche Ctrl de votre clavier, faites tourner la roulette de votre souris vers le haut ou vers le bas.

    Différentes devises dans un document

    Contrairement à d'autres tableurs, PlanMaker vous permet d'utiliser autant de devises que vous le souhaitez dans chaque document.

    Pour afficher une valeur numérique en tant que valeur monétaire, sélectionnez les cellules à mettre en forme, faites un clic droit sur la zone sélectionnée et choisissez l’entrée Cellule dans le menu contextuel. Dans la boîte de dialogue qui apparaît alors, sélectionnez le format numérique Devise et choisissez la monnaie désirée (par ex., euro, sFr, dollar US, etc.).

    Il est également possible de simplement saisir un nombre et un symbole de devise. Par exemple, si vous tapez € 42 ou 19,50 € dans une cellule, PlanMaker reconnaît automatiquement qu'il s'agit d'un montant en euros et le met en forme dans le format de devise « € ».

    Grouper deux colonnes en une seule

    Question : j'ai une feuille de calcul comprenant des indicatifs régionaux (par exemple 123) dans la colonne A et des numéros de téléphone (par exemple 456-7890) dans la colonne B. Comment puis-je les grouper en une seule colonne de façon à obtenir "123-456-7890" ?

    Réponse : saisissez la formule =A1&"-"&B1 dans la cellule C1, copiez cette formule dans les cellules du dessous autant de fois qu'il existe de numéros de téléphone.

    De cette façon, vous aurez des numéros de téléphone complets, mais uniquement en tant que formules. Pour en faire des valeurs littérales, sélectionnez les nouvelles formules puis copiez-les dans le presse-papiers à l'aide de Accueil | Copier. Conservez la sélection puis exécutez la commande Accueil | Coller | Coller les valeurs. Votre feuille de calcul contient à présent les numéros de téléphone en tant que valeurs littérales.

  • Installation portable

    FreeOffice pour Windows

    Si vous voulez emporter FreeOffice pour Windows et d'importants documents, vous avez la possibilité de copier FreeOffice sur une clé USB. Vous pourrez ensuite utiliser FreeOffice à partir de la clé USB sur tout ordinateur Windows (sur un PC autre que le vôtre ou un ordinateur public par ex.). Une fois que vous aurez déconnecté la clé USB, aucune trace de FreeOffice ne restera sur le PC.

    Comment ça marche :

    1. Installez FreeOffice sur le disque dur interne de votre ordinateur habituel. Ceci vous permet de travailler normalement avec les applications, sans besoin de clé USB.
    2. Cliquez sur le bouton Démarrer de Windows puis sélectionnez Programmes > SoftMaker FreeOffice 2018 > Outils > Installer SoftMaker FreeOffice sur une clé USB.
    3. Suivez les indications fournies de façon à ce que le programme copie le dossier complet de FreeOffice ainsi que le dossier complet Mes documents\SoftMaker sur votre clé USB. Ceci vous permettra d'accéder aux fichiers du programme FreeOffice ainsi qu'à l'ensemble de vos documents et paramètres depuis Mes documents\SoftMaker sur la clé USB.

    Une fois l'opération terminée, votre clé USB contient une copie entièrement fonctionnelle de FreeOffice qui ne s'inscrit pas dans Windows ainsi que la totalité de vos documents et les fichiers de configuration.

    Pour lancer un des programmes, ouvrez le dossier FreeOffice figurant sur la clé USB puis cliquez sur le programme que vous souhaitez exécuter (TextMaker.exe ou PlanMaker.exe par exemple).

    FreeOffice pour Linux

    Il est également possible d'exécuter FreeOffice pour Linux depuis une clé USB. Comment ça marche :

    1. Installez FreeOffice sur le disque dur interne de votre PC sous Linux. Ceci vous permet de travailler normalement avec FreeOffice, sans besoin de clé USB.
    2. Créez un dossier sur la clé USB puis copiez le contenu du dossier de l'application FreeOffice (par exemple, /usr/share/freeoffice2018) vers ce dossier :
    3.             mkdir /media/disk/freeoffice (remplacez /media/disk par le chemin de votre clé USB)
                  cd /usr/share/freeoffice2018
                  cp -Rv * /media/disk/freeoffice (remplacez /media/disk par le chemin de votre clé USB)
      
    4. Dans le nouveau dossier créé sur votre clé USB, créez un fichier nommé portable.txt. Son contenu n'a pas d'importance :
    5.             cd /media/disk/freeoffice (remplacez /media/disk par le chemin de votre clé USB)
                  touch portable.txt

      Le fichier portable.txt n'est qu'un « fichier de marquage » qui indique à FreeOffice qu'il doit être exécuté en mode portable sans laisser de fichiers de configuration sur le système d'exploitation hôte.

    6. Ensuite, lancez TextMaker :
    7.             ./textmaker

      TextMaker crée alors deux dossiers :

                  /media/disk/freeoffice/SoftMaker – pour les documents et les modèles
                  /media/disk/freeoffice/.softmaker – pour les fichiers de configuration

      TextMaker installe ensuite ses modèles de documents par défaut et ses fichiers de configuration dans ces dossiers. L'installation peut prendre 30 secondes. À l'issue de l'installation, TextMaker démarre.

      Il est maintenant possible, au besoin, de copier d'autres documents et modèles sur la clé. Placez les documents dans /media/disk/freeoffice/SoftMaker, et les modèles dans /media/disk/freeoffice/SoftMaker/Templates 2018.

    8. Pour lancer un des programmes, ouvrez le dossier FreeOffice figurant sur la clé USB puis double-cliquez sur le programme que vous souhaitez exécuter (textmaker, planmaker ou presentations).
  • Linux

    Installation de FreeOffice 2018 pour Linux

    Les applications de SoftMaker FreeOffice 2018 pour Linux existent en versions 32 bits et 64 bits, ce qui les rend compatibles aussi bien avec Linux 32 bits (x86, 686) qu’avec Linux 64 bits (x86_64, amd64).

    Nous testons SoftMaker FreeOffice avec les versions actuelles des distributions suivantes, et nous recommandons d’opter pour l’une d’entre elles :

    • Debian
    • Ubuntu
    • Linux Mint
    • openSUSE
    • Fedora

     


    Télécharger

    Systèmes Linux 32 bits

    Systèmes Linux 64 bits

     


    Installation sous Ubuntu et Linux Mint

    Pour installer SoftMaker FreeOffice, il suffit de double-cliquer sur le package d’installation DEB.

    Paramétrage des mises à jour automatiques sous Ubuntu et Linux Mint

    SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel DEB suivant :

    http://shop.softmaker.com/repo/apt

    Vous pouvez configurer votre système pour qu’il utilise ce référentiel en installant d'abord SoftMaker FreeOffice comme expliqué plus haut, puis en ouvrant un interpréteur de commandes ou une fenêtre de terminal afin d’y saisir la commande qui suit :

    sudo /usr/share/freeoffice2018/add_apt_repo.sh

    Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

    Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

    sudo apt-get update
    sudo apt-get upgrade

     


    Installation sous Debian

    Sous Debian, il est préférable d’installer SoftMaker FreeOffice en ligne de commande.

    Sous Debian 32 bits, ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez les commandes suivantes :

    su
    apt-get update
    dpkg -i softmaker-freeoffice-2018_931-01_i386.deb
    apt-get install -f

    Sous Debian 64 bits, ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez les commandes suivantes :

    su
    apt-get update
    dpkg -i softmaker-freeoffice-2018_931-01_amd64.deb
    apt-get install -f

    Configuration des mises à jour automatiques sous Debian

    SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel DEB suivant :

    http://shop.softmaker.com/repo/apt

    Vous pouvez configurer votre système pour qu'il utilise ce référentiel en installant tout d’abord SoftMaker FreeOffice de la façon décrite plus haut, puis en ouvrant une fenêtre de shell ou de terminal et en saisissant les commandes suivantes :

    su
    /usr/share/freeoffice2018/add_apt_repo.sh

    Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

    Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

    su
    apt-get update
    apt-get upgrade

     


    Installation sous Fedora

    Les packages d’installation RPM sont signés numériquement par SoftMaker. Avant d’installer SoftMaker FreeOffice, il est recommandé de télécharger notre clé GPG publique et l’importer. Ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez la commande suivante :

    sudo rpm --import linux-repo-public.key

    Si vous ignorez cette étape, vous aurez toujours la possibilité d’installer les packages RPM SoftMaker, mais vous devrez appuyer sur Ignorer lorsque vous serez averti au sujet de la clé GPG manquante.

    Installez alors SoftMaker FreeOffice en double-cliquant sur le package d’installation RPM.

    Configuration des mises à jour automatiques sous Fedora

    SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel RPM suivant :

    http://shop.softmaker.com/repo/rpm

    Vous pouvez configurer votre système pour qu’il utilise ce référentiel en installant d'abord SoftMaker FreeOffice comme expliqué plus haut, puis en ouvrant un interpréteur de commandes ou une fenêtre de terminal afin d’y saisir la commande qui suit :

    sudo /usr/share/freeoffice2018/add_rpm_repo.sh

    Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

    Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

    Si vous utilisez yum :

    sudo yum update

    Si vous utilisez dnf :

    sudo dnf upgrade

     


    Installation sous openSUSE

    Les packages d’installation RPM sont signés numériquement par SoftMaker. Avant d’installer SoftMaker FreeOffice, il est recommandé de télécharger notre clé GPG publique et l’importer. Ouvrez une fenêtre de shell ou de terminal et saisissez la commande suivante :

    sudo rpm --import linux-repo-public.key

    Si vous ignorez cette étape, vous aurez toujours la possibilité d’installer les packages RPM SoftMaker, mais vous devrez appuyer sur Ignorer lorsque vous serez averti au sujet de la clé GPG manquante.

    Installez ensuite SoftMaker FreeOffice en faisant un clic droit sur le package d’installation RPM et en choisissant « Installer ou supprimer le programme ».

    Configuration des mises à jour automatiques sous openSUSE

    SoftMaker FreeOffice 2018 peut être mis à jour à partir du référentiel RPM suivant :

    http://shop.softmaker.com/repo/rpm

    Vous pouvez configurer votre système pour qu’il utilise ce référentiel en installant d'abord SoftMaker FreeOffice comme expliqué plus haut, puis en ouvrant un interpréteur de commandes ou une fenêtre de terminal afin d’y saisir la commande qui suit :

    sudo /usr/share/freeoffice2018/add_rpm_repo.sh

    Si vous avez paramétré votre système pour des mises à jour automatiques, Linux gardera alors SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement.

    Si vous n’utilisez pas les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez saisir les commandes suivantes pour mettre SoftMaker FreeOffice 2018 à jour vers la dernière révision disponible :

    Si vous utilisez zypper :

    sudo zypper update

    Si vous utilisez yum :

    sudo yum update

    Si vous utilisez dnf :

    sudo dnf upgrade

    Si vous avez activé les mises à jour automatiques sur votre système, vous pouvez ignorer cette étape, puisque Linux mettra SoftMaker FreeOffice 2018 à jour automatiquement pour vous.

     


    Installation sous d’autres systèmes

    Si votre système n’est pas mentionné ici et que vous n’arrivez pas à lancer l’installation à l’aide des instructions données plus haut, vous pouvez installer SoftMaker FreeOffice en utilisant nos packages d’installation .tgz.

    Selon votre système, téléchargez le package d’installation .tgz 32 bits ou 64 bits. Décompressez-le et désarchivez-le, puis exécutez le script d’installation dans :

    Si vous utilisez un système Linux 32 bits :

    tar xvzf softmaker-freeoffice-2018-931-i386.tgz
    ./installfreeoffice

    Si vous utilisez un système Linux 64 bits :

    tar xvzf softmaker-freeoffice-2018-931-amd64.tgz
    ./installfreeoffice